Home | Livres

samedi 17 novembre 2007

La femme de hasard - Jonathan COE [6/10]

La femme de hasard est le premier roman de Johnatan Coe. Ce n'est pas son meilleur, c'est certain, mais il mérite le détour notamment parce qu'il tranche assez nettement avec ses livres suivants. Il intéressera donc les inconditionnels de l'auteur de Bienvenue au club, tandis qu'il laissera certainement indifférent le lecteur du dimanche saisisant ce livre au hasard simplement attiré par la mention "inédit" figurant au dos de l'ouvrage.

La femme de hasard raconte l'histoire de Maria, une jeune fille d'une modeste famille anglaise admise à Oxford. C'est le récit de vie d'une étudiante que rien ne semble atteindre, qui à soif de solitude, de livre et de musique...On suit les aventures sans relief de Maria, ses amitiés et ses inimitiés, ses amours et leurs conséquences...qu'elle vit toujours de manière si détachée qu'on a le sentiment que rien ne la touche.

Comme toujours Johnatan Coe nous lie pieds et poings à ses personnages...mais, alors que dans le diptyque Bienvenue au club - Le cercle fermé, dans Testament à l'anglaise ou encore la maison du sommeil, il joue avec ses différents personnages, nous offre différents points de focalisation, fait confronter les destins, ici il ne se concentre que sur le personnage de Maria, comme si pour son premier roman il avait décidé de ne s'exercer d'abord que sur un personnage. Il en ressort une puissance narrative atténuée et un livre qui par moment s'essoufle...L'auteur s'en remet alors au lecteur qu'il prend à partie à plusieurs reprises, chose là encore inhabituelle chez Johnatan Coe. Enfin, la critique de la société anglaise inhérente habituellement à chacune de ses oeuvres est là encore moins acerbe...

On retrouve néanmoins toujours avec autant de plaisir la petite musique stylistique de Mr Coe qui, même si elle est moins léchée qu'à l'habitude, n'en demeure pas moins supérieure à beaucoup de ses contemporains...

Note : 6/10

0 commentaires: